Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Deux hommes sont dans un véhicule, on assiste à un stage de conduite préventive afin de présenteur les dangers de la route
 

Particulier > Voiture > Conduire-sécurité > stage-conduite-préventive

 

Stage de conduite préventive : qu’est-ce qu’on y apprend ?

Améliorer sa conduite, c’est le principe du stage de conduite préventive. Aquaplaning, virage dangereux... Vivez des situations d’urgence pour savoir réagir.

 
Un stage de conduite préventive a pour objectif de faire prendre conscience des dangers de la route, en particulier lors de conditions météorologiques défavorables, et de faire adopter un comportement sécuritaire au volant. Ce type de stage ne s’adresse pas aux seuls automobilistes qui parcourent des milliers de kilomètres chaque semaine comme les commerciaux, les chauffeurs professionnels... 

Ces stages de conduite s'adresse aux jeunes conducteurs et en mode préventif à ceux qui souhaitent améliorer leur façon de conduire

La sinistralité des jeunes conducteurs est supérieure à la moyenne : alors qu’ils sont seulement 9 % de la population, les 18-24 ans représentent 19,5 % des victimes de la route, et le taux d’accident est particulièrement élevé au cours des premières années (Prévention routière). Ces stages sont indiqués pour réduire l'accidentologie des jeunes conducteurs.
 
Ce type de stage de conduite peut devenir préventif pour tout titulaire du permis qui souhaite améliorer sa façon de conduire et prendre conscience des risques qu'il encoure sur la route. 

Quatre heures d’ateliers pratiques

Le stage de conduite préventive s’étale en général sur une journée intensive, à raison de 7 heures réparties en moyenne entre ateliers pratiques (4 heures) et cours théoriques (3 heures). Une attestation de stage est remise à la fin des ateliers.
Le but est de faire vivre aux participants des situations d’urgence pour acquérir de nouveaux automatismes et accroître leurs compétences de conducteur. 

Des plaques mouvantes pour simuler la perte d’adhérence

Les centres de conduite préventive sont basés sur des circuits automobiles, avec des routes sèches, mouillées et glissantes pour reproduire toutes les situations. Des plaques déstabilisantes sont installées au sol pour simuler la perte d’adhérence. Un excellent exercice pour vivre une situation d’aquaplaning ! Obstacles à vitesse réelle, adaptation de la distance de sécurité, essais comparatifs de freinage figurent parmi les exercices pratiques. 
Des automatismes à travailler en stage pour les acquérir définitivement.

 

 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Un homme conduit son véhicule, il assiste impuissant à une averse qu'il tente de surmonter avec ses essuie glaces

    Conduire dans des conditions météo difficiles

    Routes glissantes, manque de visibilité et vitesse élevée multiplient les risques d’accidents lorsque vous conduisez dans des conditions météo difficiles.

  • Un voiture a entretenir se retrouve chez le garagiste, deux hommes reparent les roues du véhicule endommagé

    Sécurité routière : bien entretenir son véhicule

    Bien entretenir son véhicule est une des clés de la sécurité. Vidange, amortisseurs et pneumatiques, trois entretiens à faire régulièrement.

« 1 »