Build le mardi 02/05/2017 15h11 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8 | layout : ! | sitehooks : SP8
 
Un homme bricole les pieds d'une table basse mais celui-ci a un bandage sur la main suite à un accident domestique
 

Particulier > Protéger-domicile > sécuriser-logement > éviter-accidents-domestisques

 

Les bons conseils pour éviter l’accident domestique

Voici les précautions élémentaires à prendre – et celles auxquelles vous ne pensez pas – pour protéger votre famille d’un accident domestique.

 
Un accident domestique est un accident de la vie courante qui se déroule à la maison. Ces accidents causent 20 000 décès par an. Chutes, intoxications alimentaires et accidents de bricolage en font notamment partie. Fréquents, voici comment les éviter avec quelques précautions de base. 

Avec une centaine d’euros, sécurisez votre domicile

Les chutes sont responsables de 58 % des accidents domestiques en France (Institut de veille sanitaire), et on recense encore une centaine d’accidents graves par chute de chaise alors que le problème est pratiquement éradiqué au Canada par exemple. 
Le conseil d’Olivier Chanjou, président de l’Association de Prévention des Accidents de la Vie Courante : « Quand un enfant commence à marcher en s'agrippant aux chaises, apprenez-lui  à monter dessus par le devant et non par le côté car, avec le poids de l'enfant, le risque de bascule est souvent inévitable ! ».
Quant aux chutes des personnes âgées, elles n’en sont pas moins graves, car elles entraînent une perte d’autonomie pour 50 % d’entre elles suite à une fracture du col du fémur. 
Sécuriser un logement de trois pièces avec des équipements basiques revient à moins de 150 euros, selon Olivier Chanjou : 
  • antidérapants sous les descentes de lit et tapis (moins de 5 € pièce) ; 
  • barres d’appui dans la salle de bain notamment (à partir de 15 €) ; 
  • couloirs dégagés, sans fil ou petits meubles qui gênent le passage ; 
  • éclairages d’appoint à détecteurs de mouvement (environ 30 €), pratiques en cas de lever nocturne.

Réfrigérateur : ne laissez pas la porte ouverte aux bactéries

À la cuisine, où un quart des accidents domestiques se produisent, on enregistre 700 intoxications alimentaires graves. Pour la moitié, c’est dû à la rupture de la chaîne du froid ou à une mauvaise hygiène. 
Les astuces à moindres frais : 
  • coller un bloque-porte (moins de 3 euros pièce) en haut du frigo pour éviter d’ouvrir la porte sans cesse ; 
  • respecter les conditions de stockage de chaque aliment (viande et poissons en bas du frigo là où la température est la plus froide) ; 
  • ne jamais recongeler un produit décongelé car cela favorise la prolifération des bactéries ; 
  • nettoyer le réfrigérateur, à raison de deux fois par mois pour éviter bactéries et salmonelles !

Détecteur de fumée dans la maison : vérifiez son fonctionnement

Depuis mars 2015, les détecteurs de fumée avec alarme sont obligatoires dans les habitations. Pour un coût compris entre 10 et 30 €, vous serez alerté en cas de début d’incendie. Vérifiez son état tous les six mois en le testant. 

Installation électrique : évitez les risques d’électrocution

Sachez en outre qu’un quart des incendies domestiques est dû à une installation électrique défectueuse. Assurez-vous donc d’être équipé d’un matériel électrique certifié NF. Pour les installations électriques postérieures à 1991, toutes les prises doivent être reliées à la terre pour réduire les risques d’électrocution.

Entrebâillez une fenêtre avec un écarteur

Enfin, on dénombre un peu plus de 200 défenestrations par an alors qu’il suffit simplement d’installer un écarteur (3 €) qui permet un entrebâillement suffisant pour aérer la pièce, tout en bloquant l’accès aux enfants. 

Protégez vos mains quand vous bricolez 

Aujourd’hui, il existe des gants normés pour toutes les activités du quotidien. Selon les marques, les prix peuvent évoluer de 5 à 40 €, hors fabrication sur mesure et spécial anti-perforation, anti-brûlure, anti-coupure...
Dans presque la moitié des cas, les plaies ouvertes et autres lésions sont dues au mauvais maniement des outils : 
  • utilisez des outils en bon état car un marteau mal emmanché, par exemple, peut occasionner un traumatisme crânien ou une fracture. Au moment de son utilisation, sa tête peut glisser et vous heurter ; 
  • utilisez les outils adéquats car enfoncer un clou avec une clé plate peut se révéler douloureux pour votre main !  
Tarifs donnés à titre indicatif et ne peuvent engager la responsabilité de Gan Assurances.
 

Conseil de l'assureur

Conseil_AssureurLa prévention concernant les accidents domestiques est la clé selon l'assureur, il est primordial de savoir à quoi on s'expose
 
D’un coût modéré, la garantie blessures et accidents de la vie courante couvre les dépenses non prises en charge par la Sécurité sociale telles que les frais de transport occasionnés par la blessure. Suivant les termes du contrat, vous pourrez également profiter du versement d’un capital lié au type de blessure. 
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos autres articles

  • Un enfant en bas age ouvre un tiroir de la maison ou se trouve des ustensiles  suceptible d'etre dangereux pour sa sécurité

    Sécurité enfant : les 6 endroits à surveiller dans la maison

    Voici les précautions à prendre pour sécuriser les six lieux les plus risqués de la maison, et ainsi protéger votre enfant d’un accident domestique.

  • Un enfant s'initie à la nage dans une piscine à l'aide d'une frite qui garantit sa sécurité tant que il est dans l'eau

    Sécurité des piscines : quel équipement choisir ?

    Les piscines sont obligatoirement équipées d’un système de sécurité pour limiter les risques de noyade : abri, alarme, barrière, couverture. Voici comment choisir.

« 1 »